Quand je passe sur le billard pour une ablation d’un adenofibrome ou tumeur benigne au sein

Cette expérience m’a donné l’envie de re-écrire, de coucher sur la toile quelques lignes pour avancer et pour dire à celles qui tomberont sur ce poste : Non vous n’êtes pas seules ! 

 

Il y a deux choses que j’aime chez moi.

Non pas que je déteste mon corps, mais il y a certaines parties que l’on préfère toujours. Chez moi c’est mes yeux et mes seins. Ce fut le choc, quand mon copain de l’époque me dit un jour  » Heu je voudrais pas t’effrayer mais tu as une masse dans le sein ». Le schéma magique dans la tête : Masse =tumeur=cancer = tu meurs…Osez me dire que j’exagère, mais je pense que c’est la première chose à laquelle on pense, malgré toutes les statistiques qui démontrent qu’on ne meure plus systématiquement d’un cancer, malgré toutes les campagnes de prévention pour le dépistage du cancer..et celui du sein en ce moment.

Non, je n’ai pas eu de cancer du sein (mais tant qu’à être dans le sujet les filles, faites vous suivre !). Moi on m’a juste trouvé une tumeur benigne (ou adénofibrome) au sein droit. C’est une masse de graisse qui pousse sans explication (On y associe parfois un problème hormonal avec la pilule). J’avais vu ma gynéco deux mois avant, et elle n’avait rien détecté. Et pouf, la voilà un matin d’août 2010…. Quand on y repense « Tumeur ». « Tu meurs »… on pourrait appeler ça autrement quand même…

Alors j’ai fait la connerie… d’attendre…même si j’avais fait contrôler par un gynécologue qui m’avait rassuré et prescrit une mammographie. Pourquoi avoir attendu ? J’en sais rien. La peur de découvrir quelque chose plus grave, la peur de perdre ma féminité, la peur de passer une mammographie. L’inconscient qui s’en mêle et qui te dit  » finis tes études d’abord tu te feras soigner après ». L’humain est irrationnel. J’ai été complètement irrationnelle. C’est très con, mais je ne peux pas le justifier. En parler c’est tout ce que je peux faire et vous dire qu’il ne faut pas attendre. Alors mon corps me l’a juste fait oublier et j’ai continué mes études. Oublier, plus rien, je ne l’ai plus senti.

Elle est réapparue un jour de mai 2011, lors d’un contrôle chez ma gynécologue. C’est vous dire comment mon corps me l’avait bien caché. Je me suis dis qu’il était peut être temps de me prendre en main et d’affronter ma peur, d’affronter mes peurs. J’ai passé une mammographie et une échographie en juillet 2011. Et je peux le dire … » PUTAIN QUELLE HORREUR LA MAMMOGRAPHIE » (mais bon il faut bien ça). Le radiologue était hyper détaché  » oui vous avez un adenofibrome de plus de 3cm, il faut l’enlever et il y a un risque de récidive ». VLAN la baffe. VLAN le moral aussi. La gyneco absente, courir chez le généraliste « oula oui effectivement vous avez une masse », récupérer le nom d’un chirurgien spécialiste pour avoir un avis.

Heureusement, on peut compter sur son réseau amical féminin ..et masculin :) . Du soutien, du positivisme, de l’information. Une toute petite cicatrice de rien du tout. Ne jamais se laisser abattre. On va te l’enlever, tu l’emmerdes ta tumeur !

Un chirurgien gynécologue…plus que mignon. C’est pas du tout objectif, mais ça rassure (et puis c’est ma généraliste qui a commencé à dire qu’il était mignon !). Dr Mammour comme l’a surnommé Céline. Oué il y a un air. Non au delà de ça, compétent et rassurant. Étonnée qu’à mon âge, on m’ ait fait une mammographie. Et 3 solutions : je garde ma tumeur et je fais un contrôle tous les 4 mois, on fait une ponction et on regarde ou on enlève tout. Depuis que j’ai eu confirmation que c’était une tumeur benigne, j’ai choisi de tout enlever parce que je la sentais dès que je me mettais sur le ventre. J’ai eu de la chance, parce que cette tumeur était en surface, pas besoin d’aller creuser. Une légère ouverture sur le mamelon. L’anesthésiste m’a expliqué que c’était une très courte anesthésie : 30 minutes pour 20 minutes d’opération.

J’ai choisi de me faire opérer début septembre 2011. J’aurais pu me faire opérer plus tôt, mais avec 3 semaines de convalescence, au revoir les vacances sportives dans le gers.
La veille, une phrase résonnait dans ma tête «  Sois sereine mon coeur ». Urgences épisode 13, saison 6. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. J’étais apaisée, parce qu’après tout ira mieux.
Je suis rentrée à 9h à la clinique , à jeun depuis minuit…pour apprendre que je passais à 17h30….En fait au total je suis restée 30h sans manger. Une sacré performance mais un calvaire aussi….
On m’a donné un calmant avant que je monte au bloc… mes parents et un pote ont pu me voir complètement défoncé. Il parait que je rigolais. Il parait que j’ai dit au revoir à mon pote et à mes parents. Le problème… c’est que je me souviens de rien !

Je me suis réveillée, j’étais intubée. C’est très impressionnant. Les yeux grands ouverts sur le plafond à comprendre que quelque chose ne va pas comme d’habitude sans pouvoir y faire grand chose…Et ces trous noirs…et cette cicatrice sur mon sein posée à nue. C’était bien un adénofibrome de 3 cm, tout rond. le chirurgien n’a pas voulu me faire une trop grande cicatrice pour ne pas abîmer ma poitrine. quand vous entendez ça, vous ne pouvez que sourire :)

Pas de douleur, mais tellement shootée que je n’ai pas pu faire grand chose à part dormir et faire un malaise vagual. Soins post-op léger. Tenir son sein en son sein.

Premier regard à nu dans le miroir. Ça va aller :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 thoughts on “Quand je passe sur le billard pour une ablation d’un adenofibrome ou tumeur benigne au sein

  1. Il y a eu plusieurs cancers du sein dans ma famille et c’est une de mes hantises les plus profondes… Merci à toi pour ce témoignage positif !

  2. Welcome back sur la blogosphère!
    Bravo, je suis contente que ce soit fini, j’espère que tu te rétablis doucement de cette épreuve, mais je savais que ça allait bien se passer pour toi!
    Repose toi bien! Bisous bisous

  3. ça fait tjrs plaisir de lire les témoignages des patients et mieux comprendre leurs angoisses. c’était rien mais il fallait l’enlever pour se sentir plus tranquille!

    bonne conval et surtout bonne rentrée!

  4. Mazette, j’avais pas vu ce qui t’es arrivé. Le principal c’est que tout se soit bien passé sans complication et que tu te rétablit bien!
    Si t’a besoin, n’hésite pas. (non la je ne suis pas en terrasse :p) #privatejoke

  5. Hello! :)
    On a un autre point en commun (hors mi la james game session), je vais devoir moi aussi passer sur le billard pour me faire enlever un fribrome que j’ai depuis… 7ans! Les boules, enfin la boule! Il est apparu lors de ma grossesse, et comme toi, je refoule! Je dirais même que je superflippe! On m’a déjà enlevé un ovaire, à cause d’un kyste de 11cm! Je me souviens l’avoir très très mal vécu… Ce qui me gêne en fait, c’est de devoir laisser des gens tripatouiller dans des endroits intimes de mon corps. Mais ton récit me rassure quand même, je vais pt’être bien reprendre rdv pour enfin régler ça.. :)

  6. Hello :) ! Malheureusement sans leur intervention on ne peut pas faire grand chose ! :( mais vu le contexte je comprends que cela soit angoissant. Je suis a J+ 13 et je peux te dire que tout va bien. J’ai une cicatrice qui est vraiment superficielle, pas de douleur apparentée. j’ai pris de l’arnica en homeopathie pour m’aider. Si tu veux en reparler autour d’un café ou autre ;)

  7. Très touchant ton témoignage. Je comprends ton angoisse et tes peurs.
    Tu as bien fait de les affronter.
    Bravo
    Je te découvre grâce à Faustine avec grand plaisir.
    Bon dimanche
    Bises
    Sylvie

  8. Salut!
    Merci pour ce témoignage :)
    J’ai aussi droit à mon adénofibrome, je me suis donc renseigné et j’ai découvert que depuis peu une nouvelle technique existe pour traiter les adénofibromes du sein : par ultrasons focalisé = zéro cicatrice. Le principe c’est de concentrer les ultrasons après un repérage très précis sur l’adénofibrome (la technique existait déjà pour d’autres indications depuis un certain temps). Ca se fait en ambulatoire (pas besoin d’être hospitalisée), dans certains hôpitaux en France. Les patientes qui y ont eu recours (certaines en avaient déjà eu plusieurs, et ne voulaient pas repasser une fois de plus sur le billard) en sont très contente (indolore, pas de marque, etc.).
    J’avais lu ça dans le parisien : http://www.leparisien.fr/malakoff-92240/des-ultrasons-pour-eviter-l-operation-du-sein-14-12-2012-2406147.php
    et il y avait eu un article dans le magazine de la santé
    Le site qui fait ça : Theraclion
    J’espère avoir pu vous aider!

  9. Ton message m’a beaucoup touché. Je comprend exactement ce que tu as pu ressentir car je suis passée par la même annonce il y a deux mois. Suite à des douleurs dans le sein gauche, je me suis enfin décidée à consulter, et le verdict n’a pas été facile à encaisser : un adénofibrome de 3.1 cm. Que vais-je faire? Quand les gens te disent c’est une tumeur bénigne ce n’est rien et on te parle de chirurgie pour l’extraire, franchement je ne suis pas rassurée. Mais bon, j’ai peut être trouvé une solution! Un traitement des adénofibromes par les ultrasons, j’ai lu que cette nouvelle technique sans anesthésie générale, ni hospitalisation, ni cicatrice a montré de bons résultats. Alors au point où j’en suis je me dis pourquoi pas? ! En tout cas pour le moment la chirurgie c’est non. Je vais chercher plus d’informations sur les ultrasons et en parler avec mon gynécologue.

  10. Ha c’est sur que si j’avais eu à choisir Myriam, j’aurais pris les ultrasons, mais cela n’est certainement pas dévéloppé à Bordeaux ! Et mon opération remonte à presque deux ans :)

  11. Bonsoir

    J’ai découvert la semaine dernière une boule dans mon sein gauche et je m’inquiète. Ma mère et ma tante ont eu des cancers du sein. Ma cousine a eu des adénofibromes. Au début, j’ai cru que c’était mon imagination. Demain je vais prendre rendez-vous avec ma gyneco.
    Je n’ai pas une grosse poitrine alors j’ai peur que si on m’opère, mon sein soit beaucoup plus petit que l’autre. En décembre, j’ai vu ma gynéco et je n’avais rien. En tout cas, elle n’a rien senti. J’ai arrêté la pilule fin décembre et comme j’ai eu mon lot d’ennuis avec elle, peut-être est-ce seulement hormonal.
    Ma cousine s’est faite opérée pour les siens mais elle avait plus de poitrine que moi.
    J’ai vraiment peur de me retrouver avec un sein déformé.

  12. Ton message me soulage un peu…
    Ça fait un peu plus d’un an que j’ai une boule au sein gauche.
    Évidemment, j’ai paniqué sur le coup…puis j’ai fait mes petites recherches.
    Je viens d’avoir 23 ans, je n’ai pas d’antécédents familiaux de cancer et d’après la description…et les images que j’ai vu sur Google (beurk) je suis presque certaine que c’est un adenofibrome.
    Moi aussi, quand je l’ai découvert (on dirait qu’il est apparu du jour au lendemain), je n’ai pas consulté.
    Je me disais qu’à 22 ans, c’était rien de grave puis j’avais dans l’espoir que ça disparaîtrait et puis j’étais occupée. Alors comme toi, je l’ai mis de côté.
    Cependant, depuis quelques temps j’ai l’impression qu’il a légèrement grossit et j’angoisse. Puis j’angoisse autant d’aller chez le doc parce que j’ai un peu honte d’avoir attendu si longtemps….
    Lire ton message me fait sentir moins seule. :) Je crois que dès que mes cours se terminent (dans une semaine) je vais aller consulter pour en avoir le coeur net…et peut-être (sûrement) le faire retirer puisqu’il semble grossir et qu’on le voit légèrement étant donné la petite taille de ma poitrine :|

  13. @Cilou : C’était ma hantise aussi de me retrouver avec un sein deformé…et ça n’a jamais été le cas :).
    @Marie : On ne fait pas enlever tous les adénofibromes. On les surveille la plupart du temps. S’ils dépassent 3 cm de diamètre et gênent, alors là l’opération est envisageable ! J’ai eu honte aussi d’attendre. Si je puis me permettre un conseil, fais toi accompagner par quelqu’un qui pourra te soutenir

  14. Salut,
    moi aussi on m’a détecté un fibroadénome de 5cm dans mon sein gauche. c’est suite à une douleur dans la poitrine que ma généraliste m’a envoyé faire une écho du sein (puis biopsie, etc). Par contre, je viens de comprendre aujourd’hui que la douleur que je ressens parfois ne se situe pas au niveau du fibrome mais près de l’aisselle, au niveau des glandes. Penses tu que si j’avais un problème au niveau des glandes cela aurait été vu dans l’écho?
    J’avais aussi une autre question, pcq jai lu et ma gynéco m’a dit aussi que le risque de récidive était fort possible, alors sachant que ce fibrome ne me fait pas mal en fait (mais fait qd meme 5 cm) penses tu que je devrais qd meme me faire opérer? ma gynéco m’a dit que oui (mais qd elle m’a dit ça je lui avais dis que j’avais des douleurs)… Je suis un peu dans le trouble mnt :s

  15. hello
    Je sais que ca fais 2ans meme ke tu a publier ton histoire
    ms je cherche quelqu un ki es dans le meme cas ke moi
    j ai 27ans et 1 gros fibrom dans le sein sur le coter exterieure quand je dis gros c gros vrm

    Hier j ai du faire une biopsie pour analyser normalement c benin d apres le doc et ma gyneco ( du a la 1ere biopsie d un an en arriere)

    Je doi me la faire enlever d ici 15jours voir plus !!
    G peur je ne dors plus je ne mange plus ou preske …ms ton message es reconfortant et j espere que pour moi tout ira autant bien ke pour toi!!!

    Bon continuation

  16. Bonjour,

    Tout comme vous j’ai eu un adénofibrome au sein. Au début, mon gynéco m’a dit qu’une simple surveillance suffisait car il n’était pas gênant mais en 3 ans celui-ci était devenu tellement gros que mon sein était très douloureux. En plus, le fait de le savoir là me dérangeait de plus en plus. J’ai donc fait des recherches et j’ai pu bénéficié du traitement par les ultrasons dont Myriam a parlé plus haut. J’en suis vraiment satisfaite tout s’est bien passé. L’intervention a duré deux heures, sans hospitalisation ni anesthésie générale. Je n’ai rien senti, je n’ai eu aucune cicatrice et le soir j’allais déjà au cinéma avec mon mari. Toute cette histoire d’adénofibrome n’était qu’un cauchemar et surtout de l’histoire ancienne. Dès les premières semaines ma douleur a disparu et après 6 mois mon adénofibrome a tellement diminué qu’on ne le voit plus aux examens de contrôle. Je sais que le risque de récidive n’est pas nul pour cette maladie et je sais que si je devais avoir de nouveau cette boule je n’hésiterai pas à avoir de nouveau recours aux ultrasons.

    Etant passée par cette épreuve je sais que l’annonce d’une telle nouvelle n’est pas facile et qu’on a tendance à imaginer le pire et à croire que cela n’arrive qu’à nous. Mais à la vue de ces messages on voit bien que c’est assez courant et surtout qu’on peut y remédier: cela reste une tumeur BENIGNE. Il ne faut pas prendre ça à la légère mais ne pas s’alarmer non plus.

  17. Bonjour,

    En 2007, alors que j’avais 12/13 ans, j’ai commencé à sentir une masse dans mon sein droit. Ayant eu peur, ne sachant comment le dire à mes parents, je n’ai rien fait ! Quelque mois plus tard elle est devenu très grosse !! Je suis donc entrée aux urgences le vendredi 13 juillet 2007. Transfère, hospitalisation, opération ! Au réveil, on me dit que tout c’est bien passé, que l’adénofibrome pesé 187g, qu’ils ont du le découper en 14 morceaux pour le sortir.. Résultat une petite cicatrice sur la moitié supérieur du mamelon! S’ensuivit donc une longue période durant laquelle je complexais.. Et voila que alors que je me sens de nouveau bien dans ma peau, un nouvel adénofibrome (déjà présent depuis longtemps) pointe le bout de son nez, 6 ans plus tard, au sein gauche !!
    J’ai donc rdv avec mon gynéco dans la semaine en espérant qu’il me l’enlèveront !!! Quitte a avoir une cicatrice sur mes deux seins, je préfère encore cela à la torturé que c’est que de supporter cette chose !!!

  18. Hello,j’ai 19 ans,récemment j’ai ressenti deux masses a l’autopalpation des seins.a ce qu’il parait ce sont des adenofibromes .je suis inquiète. Le médecin me parle de chirurgie et de risque de récidive;pire encore,origine inconnue!!!j’ai déjà pas une très grosse poitrine,je me demande ce qu’il adviendra après cette intervention…

  19. Hello,j’ai 19 ans,récemment j’ai ressenti deux masses a l’autopalpation des seins.a ce qu’il parait ce sont des adenofibromes .je suis inquiète. Le médecin me parle de chirurgie et de risque de récidive;pire encore,origine inconnue!!!j’ai déjà pas une très grosse poitrine,je me demande ce qu’il adviendra après cette intervention…y a t’il quelqu’une dans ma situation a avoir déjà passé l’intervention sans modifications de son tour de poitrine?

  20. Merci pour votre super témoignage ça ma beaucoup apporté j’ai la même chose que toi sauf qu’elle est plus grosse 6 cm et qu’elle est infectée je dois l’enlève vite j’espère que ça va bien se passer

  21. Pingback: Choisir sa contraception : Sommes nous vraiment libres ? Mon expérience du sterilet en tant que nullipare | Dans Ma Carapace

  22. Cc moi pareille sa vas faire un ans en juin que mon copain me sort ta une boule dans le sein et la panique comme toi ! G étais que en aout voir le médecin et il me fallait dans tous les cas une mammo car j envisager de me refaire faire les seins. Et la adenofibrome de 2.5cm :-/ g peur de me le faire enlever :-/

  23. merci de ton témoignage car mon opération pour un adénofibrome se passe en mai 2014 et j’angoisse fortement .:)

  24. Bonjour les filles,
    J’ai 22 ans, je sors d’une échographie ou l’on m’apprend que cette boule trouvée il y a deux semaines à mon sein est un adénofibrome bénin. La panique, peur au ventre…pourquoi moi à 22ans ?

    Merci pour ce témoignage qui me réconforte sur le fait que ce n’est pas si grave et dans ma décision de cette faire enlever cette me***.

  25. Quelle belle façon de nous raconter tes péripéties de…. « toutounes »!! J’adorrrrre ta façon d’écrire!!
    Merci pour ton témoignage, ça sera bientôt mon tour… Faut que je me décide a passer sur le billard…le mien fait plus de 4cm… les docs me disent que plus j’attend plus lourde sera l’opération….

  26. Bonjour a toutes et a tous . voilà il y a 4 mois je me suis rendu compte que j’avais une boule dans le sein droit DC rdv médecin qui prescrit écho et résultats 7 adenofibromes sein droit et 4 au sein gauche .prochain examens 4mois âpres et la sa passe a 9 dans le sein droit et tjr 4au sein gauche . je panique je stress car il y a beaucoup de cancer du sein dans ma famille. Que faire ???? Aidez moi

  27. bonjour depuis l’âge de mes 16 ans je suis a ma 6 éme opérations et là j’ai 23 ans et normalement encore opération personnellement moralement j’en peux plus je me bat mais je suis fatiguer j’ai demandé ablation des seins on ma dis non il faut cancer et mon premier fibroadénome était de 6 cm taille dune mandarine et depuis on arrête plus mes seins son balafre de partout c’est horrible et sa continue pourtant bon courage a toute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>